Partagez | 
 

 Une rencontre autour d'un livre. [Ft. Haruka Nakamura]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité

Invité


PROFIL

RPG

MessageSujet: Une rencontre autour d'un livre. [Ft. Haruka Nakamura]   Ven 3 Mar 2017 - 17:50

Je m'ennuyais à tourner en rond encore et encore. Comme toujours j'étais seul et j'avais pas mal de temps à tuer. Qu'est-ce que je pouvais faire pour m'occuper ? Dormir ? Non. J'avais décidé d'être productif pour une fois. Je me levais et me dirigeais vers la salle du club. Depuis combien de temps je ne m'étais pas penché sur une feuille pour écrire quelques lignes ? Depuis combien de temps je ne m'étais pas laissé emporté par mon inspiration ? J'aimais tellement ça pourtant. C'était ce qui me permettait de penser à autre chose. Ce qui me permettait d'être loin. Ce qui me permettait d'être moi surtout. Un léger sourire se taillait sur mon visage. Des idées commençaient à fleurir dans ma tête. C'était le moment. Je poussais la porte et entrais doucement dans la salle. Je regardais à droite à gauche pour voir si j'allais être seul ou non. La réponse était non. Il y avait... Une jeune fille qui semblait absorbée dans sa lecture. J'essayais de faire le moins de bruit possible. J'avançais à pas de loup. J'arrivais à être discret jusqu'à ce que je me cogne à la table qui se décalait et faisait un bordel monstre. Je prenais peur et en reculant je faisais tomber des livres d'une étagère. Merde. J'avais l'air totalement bête là. Je remettais tout en place et passais une main dans mes cheveux en soupirant. La chaleur que je ressentais dans mes joues me faisait bien comprendre que j'étais rouge de gêne. Je m'installais enfin et je faisais ENCORE du bordel en sortant une feuille. Je levais les yeux au ciel. Tant pis. Maintenant en théorie c'était bon. Je me mettais face au rectangle blanc. Les minutes passaient. Encore et encore et rien ne venait. Je n'avais aucune inspiration. Les idée que j'avais eu dans le couloir... Tout s'était envolé ! C'était affolant. Je me mordillais la lèvre sous l'énervement. En réalité je n'arrivais pas me concentrer. Cette fille, là, qui lisait depuis tout à l'heure... Je me demandais ce qu'elle pouvait bien penser de moi. Je me demandais si je l'avais dérangée dans sa lecture. Je me demandais si elle avait voulu partir dans un coin plus tranquille quand j'étais arrivé. Je lui lançais des regards furtifs. J'avais l'étrange envie d'aller lui parler pour tirer ça au clair. Mais en le faisant, je la dérangerais non ? Je passais mes mains sur mon visage. Que faire ? Rien qu'en émettant l'hypothèse d'aller lui parler je tremblais déjà... Je devais me reprendre. C'était juste une fille. Pourquoi j'avais si peur ? Et puis, je m'étais promis de prendre un nouveau départ en arrivant ici. Je m'étais promis de me faire des amis... De changer. Je prenais une grande inspiration et je me levais pour aller m'asseoir à côté d'elle. Je me raclais légèrement la gorge.

Hum... Bonjour... Alors... Toi aussi tu es dans le club de lecture et d'écriture ?

Nooooon ! Sans blague Alix ?! T'as rien trouvé de mieux ? Elle est assise ici, en pleine lecture (que tu déranges soit dit en passant) et tu oses lui poser cette question ? Il fallait vite que je retombe sur mes pattes.

Je m'appelle Alix. Alix Wood. Enchanté.
Revenir en haut Aller en bas


avatar

PROFIL
Nombre de messages : 33
Nombre de messages RP : 13
Date d'inscription : 27/02/2017

RPG
Fiche de personnage
Chambre: 6B
Études/Classe/Profession: Troisième année
Ma boîte à RPs:

MessageSujet: Re: Une rencontre autour d'un livre. [Ft. Haruka Nakamura]   Sam 4 Mar 2017 - 14:07


© Yamashita sur Epicode

© Tumblr

Une rencontre autour d'un livre.


La journée n’avait pas été si catastrophique. En fait, elle avait même été plutôt ennuyante. Depuis qu’elle était à Amai, mis à part quelques petits conflits avec certaines filles qu’elle ne saquait pas du tout, rien de bien palpitant ne s’était produit dans son existence. Dans un sens, ça pouvait être réconfortant, étant donné qu’elle avait toujours préféré le calme et la sérénité. Mais de l’autre, ça la poussait un peu plus chaque jour à n’éprouver aucun plaisir en se levant. Elle était victime d’une routine incessante et indestructible. Il fallait à tout prix qu’elle fasse bouger un peu plus les choses. Car rester à attendre qu’un miracle se produise sans rien faire, c’était facile mais ça n’apportait rien du tout.

« Hey Nakamura !»

La jeune fille aux cheveux sombres se retourna alors. Et elle n’aurait jamais dû. Devant elle, se tenait une bande de filles avec qui elle s’entendait très mal, suite à un malentendu. Les lycéennes en question passaient la plupart de leur temps à lui faire des commentaires désobligeants et à parler incessamment dans son dos. En soi, Haruka ne voyait pas ce qu’elle leur avait fait de mal. Elle s’était juste contentée de les remettre à leur place, rien de plus.

« Qu’est-ce que vous voulez encore ?

Fit-elle d’un ton extrêmement froid, adressant un regard plein de noirceur à ses camarades de classe.

« A ce qu’il paraît, Shoya et Mariko ont rompu...Et ce serait de ta faute.

Haruka pouffa alors. Étaient-elles réellement sérieuses ? En tout cas, le seul sentiment que la japonaise éprouvait envers elles était tout simplement de la pitié. Elle n’avait pas de temps à perdre avec ce genre de personne.

«  Ah ? Vraiment ? Le problème c’est que je ne vois pas en quoi c’est de ma faute. Alors soyez gentilles et laissez-moi tranquille. »

Sans attendre une minute de plus, elle leur tourna gracieusement le dos, leur adressant un regard des plus ironiques qui soit. Pas besoin de se retourner pour savoir qu’elles étaient actuellement en train de l’insulter de tous les noms. De toute façon, elle s’en fichait royalement.

Malgré l’ennui accablant qu’elle ressentait ces derniers jours, il restait un seule chose qui elle, ne l’ennuierait jamais. La lecture. Confortablement installée sur une chaise, l’adolescente sortit un bouquin de son sac. C’était un livre très ancien, et ces derniers temps, la jeune fille s’était surprise à apprécier le style d’écriture des anciens auteurs. Elle était littéralement plongée dans sa lecture. Tellement au point que le vacarme qui venait de se produire ne l’avait fait même pas ciller une seconde.

Hum... Bonjour... Alors... Toi aussi tu es dans le club de lecture et d'écriture ?

Ce fut à partir de ce moment-là que la jeune fille leva les yeux pour observer ce qu’il se passait aux alentours. En particulier vers le jeune homme. Elle ne le reconnut que très brièvement et attendit un moment qu’il finisse de parler pour que ça soit à son tour d’en faire de même.

« Nakamura Haruka, enchantée. »

Il n’avait pas l’air bien méchant...Il avait l’air tout simplement...Timide.

« Je suppose que tu es aussi en troisième année...Et dans la même classe que moi. C’est la première fois que je t’entends parler. Est-ce que je suis exception ? »

Le ton était loin d’être méchant ou cinglant, c’était tout simplement une question. Alix...C’était ce garçon dans leur classe, qui semblait éviter les autres et qui avait l’air plutôt distant. Tout comme elle.  

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

Invité


PROFIL

RPG

MessageSujet: Re: Une rencontre autour d'un livre. [Ft. Haruka Nakamura]   Dim 5 Mar 2017 - 21:08

Une rencontre autour d'un livre.

Je déglutissais nerveusement. Pour le moment tout avait l'air d'assez bien se passer. Elle ne me rejetait pas. Bien au contraire. Elle m'avait même déjà remarqué visiblement. C'était assez étonnant en fait. Puis il y avait ce détail : son nom de famille. Je l'avais déjà entendu quelque part et j'étais pratiquement sûr que ce n'était pas simplement pendant l'appel. Alors comment ?

On peut dire ça comme ça oui.

J'étais clairement gêné. Je la regardais d'un peu plus prêt. Elle avait vraiment une jolie peau très claire. On aurait presque dit de la porcelaine. Puis elle portait des lentilles rouges. Comme moi. Et ses cheveux... Ils étaient d'une longueur vraiment hallucinante. Tous ces éléments faisaient d'elle une belle personne. Elle avait vraiment un grand charme et elle avait l'air si fragile. Il y avait cependant une chose qui me tracassait plus que tout depuis le début : Où avais-je entendu son nom ? Allez Alix... Réfléchis mieux que ça. J'avais la situation, là, quelque part, tout prêt et je n'arrivais pas à m'en souvenir. Comme si je me forçais à me rappeler un rêve. Je jetais un coup d'oeil à son livre. Je connaissais cet auteur. Je le connaissais et je l'appréciais. Mais je n'avais jamais lu ce roman.

Tu aimes les anciens livres toi aussi ? Le style de cet auteur est vraiment bon.


Me voilà dans une salle entrain de parler littérature avec une fille. C'était bizarre mais je pouvais parfaitement y prendre goût. J'adorais lire et j'avais l'impression que parler d'un tel sujet avec elle serait vraiment facile. Je regardais furtivement ses jambes sous la table. Elles n'avaient pas l'air excessivement longues. C'était sûrement une fille d'assez petite taille. Si j'étais debout à côté d'elle, je devrais sûrement baisser la tête pour la regarder. Cette pensée me fit esquisser un sourire. Mais son nom... Petit à petit ça me revenait. Il y avait ces filles, là... Une bande de minettes sans importance et sans la moindre profondeur d'esprit... Elles parlaient d'une autre fille. Une certaine "Nakamura". C'était sûrement elle. Je soupirais légèrement. Donc comme ça elle avait des problèmes avec des idiotes ? C'était ennuyeux. D'un ennui mortel. Mais elle semblait calme et posée alors ce n'était pas inquiétant. Elle devait sûrement avoir une bonne répartie aussi. Enfin. Tout ceci n'était que des hypothèses. Je n'en savais rien finalement. Le seul moyen de le découvrir, c'était, pourquoi pas, de devenir ami avec elle. J'allais rapidement récupérer ma feuille. Cette histoire et la bêtises de ces filles m'inspiraient quelques vers.

Dis-moi... Est-ce que ça te dérange si je te prends comme inspiration ?

Cette question... C'était vraiment osé. Elle pouvait bien réagir comme elle pouvait me traiter de pauvre cinglé.
lumos maxima
Revenir en haut Aller en bas


avatar

PROFIL
Nombre de messages : 33
Nombre de messages RP : 13
Date d'inscription : 27/02/2017

RPG
Fiche de personnage
Chambre: 6B
Études/Classe/Profession: Troisième année
Ma boîte à RPs:

MessageSujet: Re: Une rencontre autour d'un livre. [Ft. Haruka Nakamura]   Ven 10 Mar 2017 - 11:19


© Yamashita sur Epicode

© Tumblr

Une rencontre autour d'un livre.


Haruka n’avait jamais fait partie de ces filles. De ces filles qui cherchaient sans cesse à se faire remarquer, comme si c’était leur unique but dans la vie. Elle, elle se fondait dans la masse et observait le monde attentivement de ses deux grands yeux rouges. Les gens avaient toujours eu cette foutue tendance à penser qu’elle était du genre à fermer sa gueule et à se laisser marcher sur les pieds facilement. Or, c’était tout le contraire. Haruka savait se défendre, et malgré sa silhouette plutôt mince et frêle, cela ne l’avait jamais empêchée de balancer quelques coups aux personnes osant l’importuner. Elle était comme ça Haru. Discuter avec les autres ne lui posait pas un réel problème, mais depuis que ces petites pestes y avaient ajouté leur grain de sel, c’était devenu un peu plus compliqué de se lier aux autres. Bien qu’elle niait les faits et avait l’air de donner l’impression de n’en avoir rien à faire, la réalité était toute autre. Voir les gens la dévisager ainsi avait une certaine capacité à la blesser légèrement. Mais elle faisait de son mieux pour passer outre. Il ne fallait absolument pas qu’elle faiblisse.

Tu aimes les anciens livres toi aussi ? Le style de cet auteur est vraiment bon.

Un fin sourire se traça sur ses lèvres. La plupart des jeunes de son âge préféraient passer leur temps sur les réseaux sociaux ou à regarder des émissions stupides mettant en scène des inadaptés sociaux. Voir quelqu’un s’intéresser à la lecture de nos jours, c’était vraiment un miracle. Surtout quand on vivait dans un monde dominé par les nouvelles technologies que les hommes prenaient plaisir à créer.

« Il n’y a pas mieux que les anciens livres en terme de littérature. J’ai une petite affection pour les livres d’auteurs français en particulier. Maupassant est vraiment excellent dans sa manière de décrire les faits et les émotions de ses personnages. »

Sa voix s’était brusquement radoucie. Il semblerait que son camarade de classe ait trouvé un moyen pour la faire sortir de son silence, et inversement. Mais elle se surprit à rougir plutôt fort lorsqu’il lui demanda s’il pouvait la prendre comme inspiration. Plus embêtant encore, elle avait la peau plutôt pâle, ce qui intensifiait encore plus la couleur du rougissement. Elle essaya alors de retrouver son sang froid, ne s’attendant visiblement pas à ce qu’il lui lâche ça ainsi.

« Comme...inspiration… ? Tu veux dire que tu aimerais écrire sur moi, c’est bien ça ? »

Malgré la gêne d’il y a quelques minutes, Haruka était flattée par sa déclaration.


« Eh bien...Si ma présence peut t’aider à retrouver tes idées, ne te gêne surtout pas. Mais j’insiste pour lire ce que tu auras écrit. »



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

Invité


PROFIL

RPG

MessageSujet: Re: Une rencontre autour d'un livre. [Ft. Haruka Nakamura]   Lun 13 Mar 2017 - 14:25

Une rencontre autour d'un livre.

Il n’y a pas mieux que les anciens livres en terme de littérature. J’ai une petite affection pour les livres d’auteurs français en particulier. Maupassant est vraiment excellent dans sa manière de décrire les faits et les émotions de ses personnages.

J'étais assez ému qu'elle parle de la France et de sa richesse en matière de littérature. Et je l'étais encore plus quand elle acceptait d'être, en quelque sorte, ma muse. Je lui souriais et me penchais un peu plus sur ma feuille pour commencer à coucher quelques mots de ma plus belle plume. J'étais un peu stressé à l'idée qu'elle m'ait demandé de lire. D'habitude je n'écrivais que pour moi. Je considérais mon niveau comme étant beaucoup trop bas pour que je partage ça à qui que ce soit. Mais là c'était un cas spécial. J'écrivais sur elle donc je ne pouvais pas lui refuser la lecture.

J'aime aussi beaucoup les écrivains français. Rabelais restera de loin mon préféré... Ou encore Zola. La richesse de ses descriptions me laisse bouche bée ! Puis... Il y a aussi les poètes... Rimbaud est, à mon sens, le meilleur de tous. Quand je lis un de ses poèmes j'ai l'impression de partir dans un autre monde.

Parler et écrire en même temps n'avait jamais été un problème pour moi. Au contraire, ça m'inspirait encore plus surtout quand le sujet était intéressant. Mais là je me rendais compte que j'allais un peu trop loin. Je lâchais un petit soupir à cette idée.

Je suis désolé. Quand je parle de littérature, on a du mal à m'arrêter.


Puis le fait qu'elle semble intéressée par tout ça ne m'aidait pas à garder la bouche fermée. Je continuais d'écrire sans perdre ma concentration. C'était une fille plus qu'intéressante. Elle méritait le meilleur de mes écrits. Cependant, je ne voulais pas qu'elle s'ennuie à côté de moi non plus. Il fallait que je trouve quelque chose pour faire la conversation. Je n'avais pas vraiment l'habitude de ça mais j'avais l'impression qu'avec elle je pouvais me laisser aller.

Alors dis moi... Ton intégration ici se passe bien ?


Je savais parfaitement que non. Enfin peut-être que ça se passait bien mais il y avait tout de même ces filles là qui devaient pas mal l'emmerder. La pauvre. J'avais de la peine pour elle. De mon côté j'avais toujours eu pas mal de chance. Les gens autours ne me voyaient pas du tout donc ils ne me cherchaient pas. Puis me connaissant je resterais sûrement planté comme un piquet à attendre que le temps passe en gardant le silence. Une vraie victime... Ou bien une poule mouillée. Je ne sais pas trop. J'avais toujours énormément de mal à me qualifier. J'étais bien dans ma petite inexistence.
Je finissais mon petit "poème", si on pouvait qualifier ça de la sorte, et je poussais timidement ma feuille vers elle. C'était un simple sonnet parlant de cette fille au cheveux qui dansent dans le vent sous les moqueries des oiseaux qui tournoient autour d'elle comme des vautours. C'était simple... Sans trop de prise de tête. Je n'irais pas jusqu'à dire que c'était bon mais ça aurait le mérite de lui faire comprendre que j'étais au courant de ce que ces pestes lui faisaient vivre.

Je suis désolé, je ne suis pas aussi bon qu'Hugo..

Je souriais timidement. Je n'avais plus qu'à attendre le verdict...
lumos maxima
Revenir en haut Aller en bas


avatar

PROFIL
Nombre de messages : 33
Nombre de messages RP : 13
Date d'inscription : 27/02/2017

RPG
Fiche de personnage
Chambre: 6B
Études/Classe/Profession: Troisième année
Ma boîte à RPs:

MessageSujet: Re: Une rencontre autour d'un livre. [Ft. Haruka Nakamura]   Dim 19 Mar 2017 - 10:55


© Yamashita sur Epicode

© Tumblr

Une rencontre autour d'un livre.



J'aime aussi beaucoup les écrivains français. Rabelais restera de loin mon préféré... Ou encore Zola. La richesse de ses descriptions me laisse bouche bée ! Puis... Il y a aussi les poètes... Rimbaud est, à mon sens, le meilleur de tous. Quand je lis un de ses poèmes j'ai l'impression de partir dans un autre monde.


Au final, tout n’était pas perdu. Il y avait encore dans ce monde des gens qui avaient un minimum de culture, et ça avait le don de rassurer Haruka. Elle avait toujours méprisé les jeunes de son âge à cause de leur addiction pour la technologie et autres choses futiles, mais maintenant, elle savait qu’elle connaissait quelqu’un dans sa place qui avait les même centres d’intérêt qu’elle. La jeune fille se passa une main dans sa longue chevelure sombre, tout en l’observant attentivement écrire. Elle aussi adorait écrire, plus que tout. C’était même une de ses principales occupations, mais les cours lui prenaient beaucoup de temps en ce moment, alors elle n’avait plus trop l’occasion de retrouver l’inspiration.

Alix semblait curieux à son propos, et bizarrement, ça n’agaçait pas la jeune fille. Elle ne fut même pas froissée lorsqu’il lui demandait si son intégration au lycée se passait dans de bonnes conditions.

« Eh bien, oui et non. Scolairement parlant, mes notes restent toujours aussi brillantes, ce qui m’a même permis de sauter une année. Par contre, au niveau social, c’est autre chose. J’ai quelques amis sur qui je peux compter, mais en ce moment, il semblerait que je sois la cible de quelques pimbêches qui n’ont visiblement rien à faire de leur existence. »

Elle poussa un long soupir, elle n’avait pas besoin d’en rajouter de toute façon. Déballer toute sa vie privée ne servirait à rien. Elle ne voulait surtout pas passer pour une fille qui voit son petit monde s’écrouler au moindre problème. Alix avait l’air d’avoir fini d’écrire, et d’un geste hésitant, il lui tendit sa feuille.
Haru la prit délicatement entre ses doigts, laissant ses yeux parcourir la totalité des lettres qui se suivaient une à une sur le papier.

L’écrit de son camarade de classe mettait en avant une jeune fille, qui n’était autre qu’elle-même, comme il le lui avait promis. Cette dernière dansait, emportée par les douces secousses du vent, tandis que d’horribles volatiles essayaient de la déstabiliser en se moquant d’elle. Elle était bluffée. Alix savait manier les mots. De plus, elle avait bien aimé qu’il rattache ces pestes à de vulgaires vautours, image qui leur correspondait tout à fait. Elle resta alors un moment silencieuse, avant de finalement lever ses orbes rubis vers les siennes.

«...Tu...Je suis impressionnée. »

Elle détestait avouer ce genre de choses, mais elle était tout à fait honnête. Être hypocrite ne servait à rien.

«Pour en revenir au sujet principal, je suppose que tu as compris ce qu’il se passait avec ces filles. Je ne sais pas ce qu’elles ont de spécial contre moi, mais je peux t’affirmer que c’est relativement fatiguant à force. »


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

Invité


PROFIL

RPG

MessageSujet: Re: Une rencontre autour d'un livre. [Ft. Haruka Nakamura]   Lun 20 Mar 2017 - 22:31

Une rencontre autour d'un livre.

Eh bien, oui et non. Scolairement parlant, mes notes restent toujours aussi brillantes, ce qui m’a même permis de sauter une année. Par contre, au niveau social, c’est autre chose. J’ai quelques amis sur qui je peux compter, mais en ce moment, il semblerait que je sois la cible de quelques pimbêches qui n’ont visiblement rien à faire de leur existence.

Je soupirais en même temps qu'elle. J'avais un minuscule espoir de m'être trompé mais finalement non. Elle se faisait bel et bien emmerder par des petites pestes sans la moindre intelligence ou maturité. C'était malheureux que les jeunes soient comme ça de nos jours. C'était les idiotes comme elles qui ternissaient notre image à tous et le pire c'est qu'elles se pensaient malines. Il n'y avait rien de pire que ce genre de fille et c'était épuisant de vivre dans le même monde qu'elles. Vraiment. Mais bon. Heureusement il y avait encore des gens comme Haruka. Elle était intelligente, cultivée et gentille. Enfin, je ne la connaissais pas vraiment on ne parlait que depuis que j'étais entré dans la salle mais elle avait mille raisons de m'envoyer bouler et elle ne l'avait pas fait. Au contraire. On parlait bien ensembles. C'était une des rares filles avec qui je pouvais avoir un contact.

Le moment de lui donner mon texte arrivait et je lui donnais en tremblotant. Je la regardais attentivement pendant quelle lisait les lignes qu'elle m'avait inspiré. J'avais une boule au ventre et je triturais nerveusement mes doigts. J'avais vraiment peur de ce qu'elle pouvait en penser. Elle semblait calée en littérature. Elle lui donnerait un avis sans doute réfléchis et de valeur. Elle me regardait. Elle avait terminé. Mon cœur s'arrêtait de battre et mon souffle se coupait en attendant son verdict.

...Tu...Je suis impressionnée.

Un large sourire se taillait sur mon visage alors que je la regardais avec des étoiles dans les yeux. Elle appréciait mon texte. Elle était impressionnée... J'avais réussi à impressionner quelqu'un sur terre ! Moi ! Avec un poème que j'avais écrit ! J'avais du mal à en revenir.

C-C'est vrai ? Tu le penses sincèrement ?

Je m'étais senti obligé de lui demander tant j'étais étonné de sa réaction. Ma voix était légèrement tremblotante tout comme mes mains. Wow. Quelle sensation !

Pour en revenir au sujet principal, je suppose que tu as compris ce qu’il se passait avec ces filles. Je ne sais pas ce qu’elles ont de spécial contre moi, mais je peux t’affirmer que c’est relativement fatiguant à force.

J'hochais la tête en signe de compassion. La pauvre. C'était sûrement lourd de supporter la bêtise dont ces filles devaient faire preuve avec elle.

Pour être honnête avec toi, je les ai entendues prononcer ton nom et débiter tout un tas de conneries sur ton dos donc quand tu m'as dit comment tu t'appelais, après un certain temps de réflexion, je m'en suis souvenu. Qu'est-ce qu'elles ont contre toi exactement ?

Je ne savais pas trop pourquoi je lui posais la question. C'était indiscret et vraiment impoli de ma part aussi je rougissais légèrement en détournant le regard.

Enfin, si tu ne veux pas me le dire je comprendrais tout à fait. Ce ne sont pas mes affaires. Mais s'il y a quoi que ce soit que je puisse faire...

Allez hop. Encore un truc complètement débile sorti de ma bouche. Quel idiot je fais. Dans ces moments je me donnerais bien des claques. La pauvre était venue là pour se détendre et finalement je lui parlais des filles qui devaient bien assez la faire chier comme ça.

Et sinon... Tu as d'autres passions dans la vie ?

J'osais un sourire. Je voulais détendre un peu les choses.
lumos maxima
Revenir en haut Aller en bas


avatar

PROFIL
Nombre de messages : 33
Nombre de messages RP : 13
Date d'inscription : 27/02/2017

RPG
Fiche de personnage
Chambre: 6B
Études/Classe/Profession: Troisième année
Ma boîte à RPs:

MessageSujet: Re: Une rencontre autour d'un livre. [Ft. Haruka Nakamura]   Jeu 23 Mar 2017 - 17:24


© Yamashita sur Epicode

© Tumblr

Une rencontre autour d'un livre.



La plupart des gens auraient faibli s’ils étaient dans la même situation qu’elle, mais visiblement, ce n’était pas le cas d’Haruka. Alors oui, ça l’énervait et l’épuisait, mais chaque jour pour elle était une occasion de leur montrer que leurs remarques ne l’atteignaient pas, et que c’était un excellent moyen pour continuer à avoir la tête haute. De toute façon, elles finiraient toutes par s’en lasser. Mais revenons-en à Alix, il semblait plus important que ces pimbêches. Ça va de soi, tout de même. Elle émit presque un petit sourire lorsqu’il lui demandait si elle était sincère, cette dernière répondant finalement par l’affirmative. Il avait l’air de s’intéresser à elle, et curieusement, la jeune fille n’en était toujours pas agacée ou perplexe. C’était sûrement sa façon de s’adresser à elle qui ne la gênait pas, étant donné qu’il n’était pas du genre à faire du « rentre dedans ».

Pour être honnête avec toi, je les ai entendues prononcer ton nom et débiter tout un tas de conneries sur ton dos donc quand tu m'as dit comment tu t'appelais, après un certain temps de réflexion, je m'en suis souvenu. Qu'est-ce qu'elles ont contre toi exactement ?

Cela ne l’étonnait même pas à force. Pourquoi simuler un certain étonnement alors qu’on était parfaitement conscient de ce qu’il se passait. C’était hypocrite de toute façon. Ensuite, il lui demanda si elle avait quelques passions dans la vie. Il était curieux, c’était mignon sur le coup. Alors elle se décida à répondre, après tout, il le méritait.

« Ça ne m’étonne même pas, tu sais ? Eh bien...Comment dire...C’est parti d’un malentendu en fait. J’étais proche d’une des membres de leur bande débile, et un jour, son petit-ami a commencé à éprouver des sentiments pour moi. Bien évidemment, j’ai tout fait pour le détourner de moi, mais ça n’a pas fonctionné. La fille en question a mis ses amies contre moi, d’où les rumeurs qui circulent par moment. »

Elle poussa un long soupir de frustration, voulant à tout prix changer de sujet pour ne pas plomber l’ambiance.


« Changeons de sujet, d’accord ? »


Elle lui sourit réellement cette fois-ci.

« Disons que j’aime beaucoup l’écriture et la lecture comme tu as pu le constater. J’ai fait du violon en étant petite aussi et la musique classique m’apaise beaucoup. Et toi ? Qu’est-ce que tu aimes faire du coup ? On a beaucoup parlé de moi et je pense que c’est à ton tour maintenant. »

Ils avaient trop parlé d’elle et ça commençait un peu à instaurer un certain malaise en elle.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

Invité


PROFIL

RPG

MessageSujet: Re: Une rencontre autour d'un livre. [Ft. Haruka Nakamura]   Ven 24 Mar 2017 - 16:21

Une rencontre autour d'un livre.

Ça ne m’étonne même pas, tu sais ? Eh bien...Comment dire...C’est parti d’un malentendu en fait. J’étais proche d’une des membres de leur bande débile, et un jour, son petit-ami a commencé à éprouver des sentiments pour moi. Bien évidemment, j’ai tout fait pour le détourner de moi, mais ça n’a pas fonctionné. La fille en question a mis ses amies contre moi, d’où les rumeurs qui circulent par moment.

Je trouvais vraiment ça d'un ridicule sans nom mais je ne le mentionnais pas. Je me contentais de lever les yeux au ciel en soupirant. Je comprenais parfaitement pourquoi ça ne l'étonnait pas. Ce genre de comportement venant de ce genre d'individu n'étonnerait personne. Je les appelais des individus mentalement car ce serait limite insultant pour les filles comme Haruka de les qualifier de filles elles aussi. Ce qu'elle venait de dire m'avait vraiment mis hors de moi. Pourquoi en vouloir à une personne et lui faire la misère pour un argument aussi grotesque ? Je m'en mordais la langue. Parfois, et dans ces moments en particulier, j'étais bien content de n'avoir que très peu d'amis. Mais elle, Haruka, elle était différente et elle remontait ma foi en l'humanité. Heureusement qu'elle était mon interlocutrice car si j'avais entendu cette histoire de la bouche d'une de ces filles j'aurais sans doute pété un plomb.

Changeons de sujet, d’accord ?

J'hochais la tête en lui souriant. J'étais content qu'elle me propose ça et qu'elle me sourit juste après. Je me sentais un peu coupable d'être venu sur ce sujet qui finalement m'avait plus énervé qu'autre chose. Je n'aurais pas dû lui demander pourquoi elles étaient comme ça avec elle. Je savais que la réponse me laisserait sens dessus dessous.

Disons que j’aime beaucoup l’écriture et la lecture comme tu as pu le constater. J’ai fait du violon en étant petite aussi et la musique classique m’apaise beaucoup. Et toi ? Qu’est-ce que tu aimes faire du coup ? On a beaucoup parlé de moi et je pense que c’est à ton tour maintenant

Ce sujet était beaucoup plus léger et l'entendre me raconter tout ça me détendait. Puis je lâchais un petit rire quand elle me retournait ma question. Je voyais bien que ça la mettait un peu mal à l'aise de parler d'elle et je la comprenais parfaitement. J'étais pareil.

Je suis désolé. Moi ce que j'aime c'est... Les friandises. La glace. La littérature et l'écriture ça va de soi ! J'aime énormément le Jazz comme musique. Dis moi... C'est vrai que tu as appris le violon ? Tu en joues encore ?

Depuis qu'elle avait prononcé ce mot il me trottait en tête sans que je puisse l'en sortir. J'adorais le son du violon et j'aurais moi-même beaucoup aimé en jouer mais ma mère n'avait jamais voulu car l'instrument était selon elle trop cher et beaucoup trop compliqué pour moi. Elle avait peur que je lui casse les oreilles le temps de mon apprentissage. Ma mère n'avait jamais trop aimé le bruit. J'imagine que c'est pour ça qu'elle m'a fait faire de la natation à la place même si j'ai horreur de l'eau.

Est-ce que... C'est vraiment si difficile qu'on le dit ?

C'était le grand moment de vérité. J'avais toujours un espoir que maman ne m'avait pas complètement menti juste pour ne pas avoir à supporter des fausses notes. Je me raclais légèrement la gorge et je prenais mon courage à deux mains pour lui demander ce que j'avais en tête.

Est-ce que... Ce serait trop si je te demandais si tu voulais bien me faire entendre comment tu joues un jour ?
lumos maxima
Revenir en haut Aller en bas


avatar

PROFIL
Nombre de messages : 33
Nombre de messages RP : 13
Date d'inscription : 27/02/2017

RPG
Fiche de personnage
Chambre: 6B
Études/Classe/Profession: Troisième année
Ma boîte à RPs:

MessageSujet: Re: Une rencontre autour d'un livre. [Ft. Haruka Nakamura]   Mar 28 Mar 2017 - 16:41


© Yamashita sur Epicode

© Tumblr

Une rencontre autour d'un livre.



Jamais elle ne se serait imaginée tenir une conversation aussi longue avec lui. Pas qu’il avait l’air inintéressant au premier abord, mais plutôt distant et inaccessible au premier regard. Ils se ressemblaient bien sur ce point. Dans tous les cas, ce n’était pas aussi déplaisant de parler à quelqu’un. Et ça l’était encore moins quand la personne en question était cultivée et avait à peu près les mêmes centres d’intérêt. Lorsqu’elle l’entendit lâcher un petit rire, elle ne put s’empêcher de rougir. L’entendre rire de cette façon lui donnait un côté...Mignon, peut-être ? Elle fit alors de son mieux pour cacher à nouveau sa gêne, car intérieurement, oui elle était parfaitement gênée. Être le centre de l’attention n’avait jamais été son fort, elle qui avait été toujours aussi discrète.


Je suis désolé. Moi ce que j'aime c'est... Les friandises. La glace. La littérature et l'écriture ça va de soi ! J'aime énormément le Jazz comme musique. Dis moi... C'est vrai que tu as appris le violon ? Tu en joues encore ?

Le Jazz. Hmm, il avait bon goût. Ça aussi c’était rassurant. La jeune fille était tellement plongée dans leur conversation qu’elle n’avait même pas remarqué qu’ils étaient les seuls membres du club à s’être présentés aujourd’hui. Peu importe, c’était bien mieux même. Elle ne fut même pas étonnée qu’il lui pose des questions au sujet du violon, pas même lorsqu’il lui avait demandé si elle pouvait en jouer un jour. Le violon faisait partie de ces souvenirs qui avaient marqués son existence, aussi bien en positif qu’en négatif. Mais ne nous attardons pas sur la partie la plus sombre.

Elle croisa alors les jambes, se sentant mieux ainsi.

« Disons que oui. Il faut énormément de pratique, mais surtout de la patience. C’est la principale vertu à acquérir lorsque l’on veut devenir violoniste. Plus tu persévères, plus ça devient facile. »

En voyant l’heure, elle remarqua qu’il valait mieux pour elle de regagner son dortoir, elle avait un contrôle d’histoire à réviser et elle ne voulait pas prendre de retard.

« Un jour, je te montrerai comment je joue. Je dois te laisser, on a contrôle d’histoire demain, tu te souviens ? Il vaut mieux que j’y aille pour pouvoir encore réviser à mon aise. »



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

Invité


PROFIL

RPG

MessageSujet: Re: Une rencontre autour d'un livre. [Ft. Haruka Nakamura]   Mar 11 Avr 2017 - 16:20

Une rencontre autour d'un livre.

 Disons que oui. Il faut énormément de pratique, mais surtout de la patience. C’est la principale vertu à acquérir lorsque l’on veut devenir violoniste. Plus tu persévères, plus ça devient facile.

Je n'avais aucun doute là-dessus. C'était même carrément évident pour être honnête. Ce qui l'était moins c'était de l'apprendre à mon avis. Maman n'avait jamais voulu et avec le recul je me disais qu'elle avait sans aucun doute raison. En fait j'avais des gros problèmes de coordination. J'étais une brêle en danse pour cette raison. Mis à part pour écrire j'avais du mal à faire ce que je voulais de mon corps. Quand je voyais les doigts des musiciens bouger sur leurs instruments je me demandais bien comment ils pouvaient faire quelque chose d'aussi compliqué. Pour cette raison je les admirais. C'était balèze. Vraiment.

Un jour, je te montrerai comment je joue. Je dois te laisser, on a contrôle d’histoire demain, tu te souviens ? Il vaut mieux que j’y aille pour pouvoir encore réviser à mon aise.


Mince alors ! Le contrôle d'histoire ! Pour ça aussi j'étais nul. J'étais incapable de retenir des dates et des trucs de la sorte et j'étais là à discuter avec elle. Le temps passe tellement vite lorsque l'on est en bonne compagnie. Elle n'avait pas tort. Il fallait que l'on révise. J'approuvais donc d'un hochement de tête rapide.

Heureusement que tu es là. C'était complètement sorti de ma tête. Tu m'as sauvé la vie !

Je passais ma main dans mes cheveux et je me levais pour ranger tranquillement mes affaires avec un petit sourire que je ne pouvais pas effacer de mon visage. Ça avait été un moment très agréable et j'étais bien tenté de lui demander de reprendre ça. Seulement il fallait que je trouve le courage de le faire. Comment je pouvais apporter la question sans faire gros forceur lourd ? Je mettais mon sac sur mon épaule et je me tournais vers elle pour ce que je devinais être la dernière fois avant que nous retournions dans nos chambres.

Je serais honoré que tu joues pour moi. Et... Peut-être que nous pourrions, pourquoi pas, sortir un de ces quatre ? Si tu le veux bien et si ça ne t'ennuies pas et... En attendant, bonne chance pour demain !
lumos maxima


 
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé



PROFIL

RPG

MessageSujet: Re: Une rencontre autour d'un livre. [Ft. Haruka Nakamura]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Une rencontre autour d'un livre. [Ft. Haruka Nakamura]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Amai Gakuen :: Le coin détente :: RPs 2017-
Sauter vers: